Pied Main Bouche : Généralités

FacebookPartager/Marquer

Le syndrome pieds-mains-bouche est généralement une maladie bénigne de courte durée qui affecte principalement les enfants. La majorité d’entre eux sont complètement guéris en une semaine. Des complications graves surviennent rarement. Cette maladie n’a pas de lien avec la pathologie au nom semblable qui touche les animaux.

Qu’est-ce que le syndrome pieds-mains-bouche et quelles en sont les causes ?

Le syndrome pieds-mains-bouche est dû à une infection qui provoque généralement une éruption cutanée. Elle est le plus souvent causée par le virus Coxsackie A16. Certains cas sont causés par un virus différent, mais de la même famille, appelé entérovirus 71. La même maladie est rarement causée par d’autres souches du virus Coxsackie.

Le syndrome pieds-mains-bouche est-il grave ?

En règle générale, non. La fièvre et les taches disparaissent généralement au bout de quelques jours. Les aphtes peuvent être douloureux, et durer jusqu’à une semaine. Les douleurs à la bouche peuvent faire souffrir un enfant pendant quelques jours. Dans un très petit nombre de cas, le virus affecte le cœur, les poumons ou le cerveau, causant ainsi une grave inflammation qui peut s’avérer fatale dans certains cas. Mais il faut souligner que ces complications sérieuses sont rares.

 

Le syndrome pieds-mains-bouche est-il contagieux ?

Oui. La période d’incubation est de 3 à 5 jours. Cela signifie qu’il faut 3 à 5 jours pour développer des symptômes après avoir été contaminé par une autre personne. La plupart des cas sont transmis par la toux et les éternuements qui propagent le virus dans l’air. Le syndrome est généralement contagieux jusqu’à ce que les taches et les aphtes aient disparu. De petites épidémies peuvent parfois se produire dans les crèches et les écoles.

Cependant, les enfants peuvent rester légèrement contagieux pendant encore plusieurs semaines, car le virus peut passer dans les féces (excréments) plusieurs semaines après la disparition des symptômes. Par conséquent, il est judicieux de maintenir une bonne hygiène afin de réduire les chances de transmission du virus. Par exemple :
Assurez-vous que les enfants se lavent bien les mains après être allé aux toilettes.
Faites en sorte de vous couvrir la bouche et le nez lorsque vous toussez et éternuez. Essuyez-vous le nez et la bouche avec des mouchoirs jetables.
Les adultes doivent faire particulièrement attention lorsqu’ils manipulent des couches et des mouchoirs. Lavez-vous bien les mains après avoir manipulé des couches et des mouchoirs.
Les vêtements, la literie et les serviettes souillées doivent être lavées à la machine à haute température.
Evitez de partager les tasses, couverts, serviettes, etc, lorsque vous êtes malade, et ce pendant plusieurs semaines.
Ne percez pas délibérément les cloques, car le fluide est contagieux.

Qu’en est-il de l’école ?
D’après les recommandations de l’Agence de Protection Sanitaire, les enfants ne devraient pas être systématiquement tenus à l’écart de l’école s’ils ont le syndrome pieds-mains-bouche et qu’ils sont en état d’assister aux cours. Bien qu’il existe un risque de le transmettre aux autres, la maladie est généralement bénigne.